La musique arabe

Art et culture - Firdaous.com

Télécharger musique arabe | Radios arabes online

La musique arabe traditionnelle fut fixée à Damas au 8e siècle, et connu son heure de gloire à Bagdad au 9e siècle. Ensuite elle fut exportée en Andalousie par le célèbre artiste Ziryab. Elle est notamment reconnaissable de par l’utilisation des quarts de tons et des demis tons. Quatre tons encadrent trois intervalles pour former un mode (maqâm).

Si la musique du Proche Orient aime à mélanger les modes, celle du Maghreb préfère garder l’unité du maqâm. Il n’y a pas de polyphonie dans la musique arabe.

On trouve de nombreux instruments musicaux utilisés selon le rythme et le genre pratiqué : le ‘oud (luth) à quatre ou six cordes, le qanoun (cithare), la lyre, le nay (flûte en roseau), le darbouka (tambour en peau) et le douf (tambour sur cadre).

La musique arabe classique de chambre a pris un nouvel envol grâce, entre autres, à l’irakien Mounir Bachir.

Les chansons arabes >>
Le Gnawi, ou Gnawa >>
La musique en Algérie >>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *