Les chevaux pur sang arabes

Art et culture - Firdaous.com

Le cheval arabe ou El Keheilan est le symbole de la puissance, la beauté, la gloire et la noblesse d’origine. Il existe cinq types de chevaux pur-sang arabes : Kuhuyan, El Adjus, Habdan, Hamdani et Oajan, qui se diffèrent par leurs caractéristiques extérieures.

Le pur sang arabe est souvent élevé dans la région du Moyen-Orient, dans la péninsule arabique aux côtés des bédouins nomades et même en Algérie dans la région de Tiaret et El Kala. Il est réputé parce qu’il représente les plus anciennes races de chevaux arabes. Il a de très grandes capacités physiques et une endurance impressionnante ; caractéristiques découvertes lors des croisades et conquêtes arabes.

Le cheval arabe mesure entre 1.44m et 1.55m et on peut le trouver en plusieurs costumes : noir gris et brun. Il a un regard expressif, beau et aigu, avec un front large, des oreilles bien droites et des muscles assez forts, comme le montre cette photo. Ses pieds résistants ne font qu’augmenter sa souplesse, sa rapidité et lui donner une allure propre à lui. Auparavant il fut considéré comme une puissante monture de guerre ; et de nos jours les cavaliers n’hésitent pas à compter sur lui pour remporter des victoires en équitation et autres compétitions.

Il est non seulement utilisé pour la création ou l’amélioration de races de chevaux, mais aussi pour le labour, le spectacle et l’attelage. Les intéressés ne se lassent pas de l’acheter car il est considéré comme un bijou et sa valeur ne cesse d’augmenter.

Pour sa particularité et toutes ses qualités, le cheval pur-sang arabe a eu la part du lion dans les œuvres et poèmes ; comme par exemple l’éloge Doumrou, ou El Kais pour son beau cheval qui est resté gravé pour des siècles…

Répondre à Anonyme Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *