Lancement du poète du million

News et informations arabes - Firdaous.com

Un concours pour le monde arabe a été lancé pour désigner le poète du million. A la clef, pour l’heureux gagnant, un chèque de 5 millions de dirhams des Emirats Arabes Unis. Une cinquantaine de poètes d’Arabie se disputent le titre sur la chaîne de télé Abu Dhabi TV.

Les candidats ont été chaleureusement accueillis sur la scène du Théâtre Al Raha Beach à Abu Dhabi, sur une scène décorée avec faste qui se voulait une inspiration directe d’Al jahili fort à Al ain. Le concours, qui en est à sa quatrième saison, est organisé et parrainé par la fondation pour la culture et le patrimoine d’Abu Dhabi, depuis son premier lancement survenu en 2006 et sous le patronage de Son Altesse le Général Sheikh Mohammed Bin Zayed Al Nahyan, du Prince Héritier d’Abu Dhabi et de l’Adjoint du Commandant en Chef des Forces Armées des émirats Arabes Unis.

Cette dernière a pour objectif de mettre en valeur et de faire découvrir le patrimoine nabatéen à travers sa poésie. Plusieurs actions sont menées en vue que cette poésie soit connue dans le monde. Particulière, car écrite dans un dialecte arabe et présentée sous une forme d’art complexe, elle est surtout populaire et reconnue dans les pays du Golf.

Les poètes connaissent une évaluation du jury et du public. Huit premiers candidats ont été sortis du lot et se sont adonnés à une « bataille des mots ». Issus des Emirats Arabes, d’Arabie Saoudite, du Yémen, de Jordanie, du Koweit et du Qatar, ils ont su faire preuve de subtilité et de créativité. Chacun d’eux a présenté son poème devant le jury qui les a notés. Deux d’entre eux seulement pourront accéder à la seconde partie du concours, ce sont Satam Bin Batla et Ali Al Muri. Le public quant à lui a voté pour un troisième candidat qui sera bientôt connu.

Le premier épisode en direct a donné lieu à une concurrence passionnante entre les poètes : Ebraheam Al Belawi d’Arabie saoudite, Ahmed Al Dhabaei des Emirats Arabes Unis, Thani Al Dhahmashi d’Arabie saoudite, Hameid Al Muradi du Yémen, Roba Al Douekat de Jordanie, Satam Bin Batla d’Arabie saoudite, Abdula Al Mutari du Koweït et Ali Al Muri du Qatar. Deux poètes seulement vont pouvoir participer à la seconde phase du concours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *